Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames

Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames


    Team Matt

    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Team Matt

    Message par Matt le Mer 18 Jan - 17:21

    Analyse tardive de ma team, car j'ai privilégié la mise en place du
    Panpan Manager. Mais mieux vaut tard que jamais.


    Bon, j'ai d'abord tenté de comprendre pourquoi, malgré une team pas trop dégueu (12 mecs à plus de 40 de rentabilité, dont Purito), j'avais fini par sombrer dans les tréfonds du ventre mou en juin 2011. Ma conclusion : mes top ligues (j'aime cette orthographe) ont merdé : Nibali, Farrar et Hesjedal m'ont tuer.

    Du coup, en 2012 j'étais décidé à bétonner. Donc : Gilbert. Du point, du point, du point. Même s'il est tout juste rentable, un Gilbert à 40 de renta (30x40=1200 points) vaut le double d'un 6 sous à 100, et je ne me fais pas confiance pour trouver deux 6 sous à 100 de renta.

    Bon, évidemment, avec à peu près les mêmes données l'an dernier je m'étais dit le contraire, et je reconnais l'argument qui consiste à dire que ne pas prendre Gilbert permet de prendre plus de coureurs intermédiaires qui, s'ils sont bien choisis, vont rapporter plus de points, et moins de merdes à 3 points qui même avec une pépite au milieu, ne changeront pas fondamentalement la donne. D'ailleurs, j'ai changé d'avis en cours de route en prenant momentanément Purito à la place de Gilbert, mais je suis finalement revenu à ma première idée lorsque j'ai commencé à calculer le nombre de points que chaque coureur doit gagner par rapport à 2011 pour avoir 40 de rentabilité. Gilbert a été plafonné à 30 sous, ça veut dire qu'il a 253 points de rab. Or, si Valverde lui passe devant dans toutes les grandes courses qu'il a gagnées en 2011, et s'il ne marque aucun point sur le Tour, il perdra... 251 points ! J'achète.

    Les autres top ligues

    Peter Sagan (14 sous, 5 points de rab) : je le vois encore progresser, et en plus il a du rab. Pas très différenciateur, mais je ne pense pas qu'on puisse passer à côté.
    Tony Martin (14 sous, 19 points de rab) : il était déjà très bon, mais j'ai l'impression qu'il a changé de dimension en battant systématiquement Cancellara l'an dernier en contre-la-montre. Les chronos sont de retour sur les grands tours, et il y a le CLM des JO, donc j'espère que Tony en profitera, et ne pâtira pas de son changement de structure.
    Bradley Wiggins (13 sous, 48 points de rab) : je ne pensais pas le prendre initialement, car il a trop le profil du should have 2011 qu'il faut lâcher l'année d'après. Et puis j'ai vu qu'il n'avait pas besoin de faire mieux que l'an dernier pour être rentable, alors je me suis laissé tenter.

    Les recalés :

    Purito : il a eu une année 2011 en demi-teinte, et pourtant il tape 1000 points... Il est encore sous-côté cette année (39 points de rab), et la Vuelta est taillée pour lui. Pourquoi je ne l'ai pas pris déjà ? Ah oui, Gilbert. Fait chier.
    Valverde : initialement, je comptais le prendre. J'ai même pensé à un ticket Gilbert-Valverde, en pensant à ma tactique "Andyberto Contaschleck" qui m'avait plutôt réussi lors du Velogames TDF 2011. Et puis, j'ai repensé à Ricco avec qui il partage le profil de dopé non repenti (les pires), et mon principe éthique a fait le reste. J'attends désormais avec impatience la découverte de sang d'Alejandro bronzé aux UV dans un labo est-allemand...
    Farrar : je voulais lui redonner sa chance, qu'il n'a pas pu saisir l'an dernier à cause du décès de son pote Wouter. Et puis c'est un type bien, un peu loser mais qui marque souvent. Au final, je ne lui ai pas trouvé de place.
    EBH : il était dans mon premier roster, mais j'ai eu trop peur qu'il boisson-bilote le Cav cette année... Bon, aux dernières nouvelles, ce ne serait pas le cas, je vais donc être dégoûté de l'avoir écarté.
    Greipel : il m'avait rapporté des points corrects l'an dernier, sans vraiment m'enthousiasmer. Il a récupéré un bon train cette année, et il a gagné en confiance. J'ai peur qu'il cartonne, mais je n'avais pas envie de le prendre. C'est comme ça.

    Les intermédiaires

    Matthew Goss (11,5 sous, à 8 points de la rentabilité) : GreenEDGE a tout pour me plaire a priori, et Goss en particulier, mais j'ai d'abord lutté contre mon penchant naturel. La première année d'une équipe créée de toute pièce est souvent assez chaotique, surtout que l'exercice du train de sprinteurs est très technique et nécessite beaucoup d'automatismes. D'ailleurs, les premiers critériums australiens l'ont montré : GreenEDGE a lancé son train d'enfer à toute allure, mais ce sont d'autres qui en ont profité. Pour Goss en particulier, je me suis dit qu'il aurait du mal à rééditer MSR 2011, 130 points quand même, et les mondiaux. Et puis ensuite, je me suis dit qu'il aurait quand même pas mal d'occasions de finir placé dans des courses qui rapportent, et donc qu'il pourrait compenser un déficit de victoires.
    Dan Martin (10,5 sous, à 23 points de la rentabilité) : il me semble encore en progression, et pour un Garmin je le trouve plutôt fiable.
    Igor Anton (10 sous, à 96 points de la rentabilité) : je joue le contre-temps, comme avec Vande Velde l'an dernier. Après une saison décevante, beaucoup vont s'en détourner, alors qu'il a les qualités pour prendre de l'ampleur. 96 points de mieux que 2011 pour être rentable, ça me parait faisable.
    Rein Taaramäe (8,5 sous, à 21 points de la rentabilité) : pourquoi ferait-il moins bien qu'en 2011 ?
    John Degenkolb (8 sous, 25 points de rab)/Marcel Kittel (7,5 sous, à 4 points de la rentabilité) : au départ je ne voulais pas les prendre, par peur qu'ils se marchent sur les pieds. Et puis je me suis dit qu'au contraire ils pourraient jouer la complémentarité, Degenkolb visant les classiques et les sprints en côte, Kittel les grands sprints massifs. Ils se connaissent bien et s'apprécient. L'ambiance de l'équipe R2D2 1t4i semble excellente, c'est un bon signe. S'ils n'ont pas abusé des UVs est-allemands, ça peut cartonner.
    Antony Roux (6 sous, à 32 points de la rentabilité) : je l'ai pris sur la fin, car il me restait un demi-point et j'ai donc remplacé un 5,5 pas convaincant. Je me suis rappelé qu'à un moment de l'année dernière, j'avais noté son nom. Mouais, pas transcendant comme explication... J'espère que ce ne sera pas mon Riblon 2012.
    Mikel Nieve (6 sous, à 66 points de la rentabilité) : j'ai un peu peur qu'il ne fasse pas mieux que l'an dernier, mais il a une bonne place chez Euskaltel, et il n'aura pas la concurrence d'Anton sur le Giro d'après ce que j'ai compris.
    Richie Porte (6 sous, à 134 points de la rentabilité) : le contre-temps ultime, il m'a pourri ma saison 2011 (ou plutôt, c'est Contador qui me l'a pourrie), mais avec son arrivée chez Sky et les chronos de 2012, il ne peut que faire mieux cette année. Dans le même l'esprit, j'ai failli prendre Rogers, et puis finalement non.
    Thibaut Pinot (6 sous, à 61 points de la rentabilité) : une pépite !
    Manuel Belletti (5,5 sous, à 60 points de la rentabilité) : pas complètement convaincu par la stratégie d'Ag2r sur les sprints, mais bon, j'avais envie de donner sa chance à ce petit jeune qui promet.
    Steven Kruijswijk (5,5 sous, à 32 points de la rentabilité) : il m'a tellement impressionné sur le Giro 2011 que je voulais absolument le prendre cette année. Fera-t-il aussi bien ? Ne sera-t-il pas bridé par la Rabobank pour aider Mollema, ou si Gesink revient en forme ? On verra.
    Vasil Kiryenka (5,5 sous, à 17 points de la rentabilité) : il marque quand même très souvent, j'espère que ça va continuer.
    Alexandre Geniez (5 sous, à 42 points de la rentabilité) : il a un bon capital de sympathie, ce sera mon Coppel 2012 (et donc un échec).
    Carlos Betancour (5 sous, à 27 points de la rentabilité) : j'attends qu'il refasse la même saison qu'en 2011, mais à un niveau supérieur.
    William Bonnet (5 sous, à 117 points de la rentabilité) : ha ha ha ! Juste pour rigoler (et parce que j'étais faitgué sur la fin).

    Les recalés :

    Van Avermaet : sans l'arrivée de Gilbert à la BMC, je le prenais (et je n'aurais pas été le seul). C'est d'ailleurs lui qui le remplacera si Gilbert est suspendu deux ans pour dopage (vous vous souvenez les cheveux décolorés ?).
    Mollema : longtemps dans ma team, et puis j'ai eu peur que ce soit la fausse bonne idée. Et puis j'ai pris Wiggins, je ne voulais pas non plus prendre toutes les anciennes gloires de Nico.
    Fugslang : je n'ai jamais pensé à le prendre, mais encore moins depuis qu'il a confié en privé qu'il n'avait pas digéré la fusion avec Radioshack, et la concurrence des papys ricains sur le Giro. Il aurait même dit qu'il souhaitait quitter l'équipe...
    Gerrans : leader de GreenEDGE sur les courses à étapes, mais avec quels équipiers ?
    Péraud : je lui ai finalement préféré Degenkolb.
    Rolland : il a un gros potentiel, mais comment le rentabiliser en tant qu'équipier ? Je ne vois pas.
    Rui Costa : il a giclé au dernier moment, je n'avais pas le budget. J'ai peur de regretter.
    Van Garderen/Danielson : j'avais très envie, mais j'ai eu peur de faire une connerie à ce prix-là.
    Hayman : je l'ai eu longtemps, pour être présent sur les classiques. Et puis je me suis dit que ce n'était pas une assurance.
    Thomas : j'adore ce coureur, que j'aurais pris s'il n'avait pas annoncé très clairement privilégier la piste en 2012 pour préparer les JOs.
    Offredo : pas de risque avec l'affaire des no-shows
    Rogers : ha ha ha.
    Roux : ah ben non, lui je l'ai pris.
    Intxausti : j'ai failli jouer le contretemps, et puis non.
    Matthews : va larbiner pour Renshaw (enfin j'espère !) Edit : après la 2ème étape du TDU, j'ai peur.
    Gallopin : je ne sais pas ce qu'il va faire à la Radioshack
    De Gendt : je voulais le prendre, mais en essayant d'anticiper ce qu'il pourrait faire, je trouve qu'il est surcoté.
    Ulissi : j'ai eu envie, mais j'ai eu peur de l'effet de mode
    Bonnet : ah ben non je l'ai pas recalé, mais j'aurais dû

    Les petites cotes

    A ce prix-là, on ne prend pas beaucoup de risques, donc on peut soit essayer de trouver des pépites, soit plus probablement se faire plaisir en suivant des petits jeunes qui feront 0.

    Mark Renshaw (4,5 sous, à 70 points de la rentabilité) : il n'y a aucun moyen qu'il ne se rentabilise pas, à ce prix-là. Donc aucun risque, même s'il va falloir qu'il arrête de lancer son sprint à 500m, et qu'il fédère un peu ses équipiers (il n'a pas le charisme de Cavendish).
    Adrien Petit (4 sous, à 66 points de la rentabilité) : il n'explosera peut-être pas, mais sympa à suivre dans tous les cas.
    Angel Madrazo (3,5 sous, à 57 points de la rentabilité) : je vais tous vous exploser avec ce gros différenciateur
    Arnaud Démare (3,5 sous, à 140 points de la rentabilité) : je sais bien qu'il faut y aller mollo avec les néo-pros, mais là quand même... et je vois que je n'ai pas été le seul à y croire
    Bart De Clercq (3 sous, à 80 points de la rentabilité) : une seule raison : son impmressionnante victoire d'étape au Giro 2011. Le genre de victoire qui ne peut pas être un coup de chance. Alors, fusée surdopée ou futur gros marqueur ? A 3 sous, je prends le risque.
    Egoitz Garcia (3 sous, à 96 points de la rentabilité) : bof, mais je me dis qu'il peut marquer pas mal sur toutes les courses espagnoles où court la Cofidis.
    Kenny Elissonde (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : juste pour le suivre, car il ne devrait pas marquer beaucoup de points cette année. Moi non plus du coup...
    Romain Bardet (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : pareil, et puis c'est un Auvergnat et il est rigolo.
    Romain Sicard (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : c'est dingue comme ce mec continue à provoquer un fort enthousiasme. S'il explose, c'est cette année avant la disparition d'Euskaltel. A 3 sous ça se tente.
    Wilco Kelderman (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : c'est certainement trop tôt de le prendre cette année, mais bon, il est capable de grandes choses.

    Les recalés :

    Guardini : j'ai préféré les Français dans le même style
    Nizzolo : sorti par mon algo DreamTeam points 2011/cotes 2012, mais j'y ai pas cru.
    Gautier : pas mauvais, mais ne marquera jamais assez de points dans son rôle d'équipier
    Viviani : la piste (cf Thomas)
    Talansky : j'ai eu très envie de le prendre, je le sens plein de potentiel, mais j'ai eu peur d'avoir une perception biaisée par la sympathie qu'il m'inspire.
    Howard : il veut exploser, mais que pourra-t-il faire chez GreenEDGE à part un wagon du train ?
    Valls : le contretemps, et puis finalement non
    Navardauskas : très fort, mais sert surtout à chasser les échappés
    Teklehaymanot : par curiosité, mais je me suis rattrapé, et puis encore la peur de la première saison de GreenEDGE

    Et sinon j'ai gardé un transfert au cas où.
    Mignard
    Mignard
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 3e de Rivals 2011
    Autres faits d'armes : En Ligue 1 à ODR, vainqueur de la coupe IBFL 2010 et 2012, vainqueur de la saison régulière et des PO IBFL 2011
    Messages : 5871

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Mignard le Mer 18 Jan - 18:00

    Il y a beaucoup à dire sur ton équipe, mais ma première remarque consistera à dire que ta présentation est excellente. Je ne connais pas 50% de tes petits coureurs, après j'ai jamais été fort niveau découverte.

    Sinon je sais aps comment tu vas passer le contrôle technique de l'éliminaRival lors du Giro. Et je ne comprends pas tes choix dan martin et anthony roux.

    Voilà !


    _________________
    "Les gens qui n'aiment pas le vélo nous ennuient, même quand ils n'en parlent pas."
    Michel Audiard
    Philou
    Philou
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : Euh... je passe.
    Messages : 1930

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Philou le Mer 18 Jan - 18:07

    Avec Nieve Kruiswijk voire Purito, le contrôle technique de l'eliminaRival sur le Giro, ça doit le faire !!
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Mer 18 Jan - 18:08

    J'avoue que je n'ai pas trop pensé à Elimination... Et l'année dernière, j'ai gagné le Giro, ce qui ne m'a pas empêché de finir en plein ventre mou.
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Mer 18 Jan - 18:08

    Philou a écrit:Avec Nieve Kruiswijk voire Purito, le contrôle technique de l'eliminaRival sur le Giro, ça doit le faire !!
    Je n'ai pas Purito !
    Philou
    Philou
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : Euh... je passe.
    Messages : 1930

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Philou le Mer 18 Jan - 18:08

    Philou a écrit:Avec Nieve Kruiswijk voire Purito, le contrôle technique de l'eliminaRival sur le Giro, ça doit le faire !!

    erratum, t'as pas Purito !
    j'ai voulu aller trop vite !
    Mignard
    Mignard
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 3e de Rivals 2011
    Autres faits d'armes : En Ligue 1 à ODR, vainqueur de la coupe IBFL 2010 et 2012, vainqueur de la saison régulière et des PO IBFL 2011
    Messages : 5871

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Mignard le Mer 18 Jan - 18:30

    Voilà
    Enfin moi j'ai encore une équipe trop axée sur le Giro mais bon ...


    _________________
    "Les gens qui n'aiment pas le vélo nous ennuient, même quand ils n'en parlent pas."
    Michel Audiard
    fan de JMA
    fan de JMA
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 32ème en 2012 (5ème du PPM) et 65ème en 2013 (7ème du PPM)
    Messages : 9102

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par fan de JMA le Mer 18 Jan - 19:41

    j'en ai 14 en commun avec toi

    Dans les grosses cotes au dessus de 8 :

    Goss il n'a été bon que sur le TDU, MSR et championnat du monde. le reste du temps, il en a chier pour glaner des points.
    Taaramae 100 points au TDF grâce à tous les abandons, non?

    Les autres :
    Porte : en fait, je me suis rendu compte qu'il était nul dès que cela montait un peu. le CLM ne fait pas tout.
    Pinot : j'ai hésité un long moment à le prendre puis je l'ai laché pour mes 2 espagnols
    Kyrienka : je crois qu'il m'a fait un 0 sur un velogames donc il est rayé à vie de mes équipes
    Ellissonde et Bardet : ils vont jouer les porteurs d'eau a priori. dommage pour eux

    fan de JMA
    fan de JMA
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 32ème en 2012 (5ème du PPM) et 65ème en 2013 (7ème du PPM)
    Messages : 9102

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par fan de JMA le Mer 18 Jan - 19:43

    Au fait, cette année, on inscrit nos équipes nous même dans le panpan manager ou tu vas le faire?

    j'ai cru lire un post allant dans ce sens sur le forum mais je ne le trouve plus.
    gironico**
    gironico**
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : Vainqueur de Rivals 2011 et 2013, 2ème de Rivals 2010
    Autres faits d'armes : Un fantasy coupe du Monde 2006, un DS Manager 2006. Abandon à ODR après une montée en ligue 1.
    Messages : 2861

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par gironico** le Mer 18 Jan - 19:52

    Papa²Matt a écrit:

    Matthew Goss
    Dan Martin
    Igor Anton
    Vasil Kiryenka
    William Bonnet
    Angel Madrazo
    Bart De Clercq
    Egoitz Garcia

    Quelle patience pour rédiger ta présentation ! Et puis ce magnifique "m'ont tuer" que je sais volontaire ! Tout ça pour finir dans le ventre mou...

    Nan je plaisante, belle équipe, bien bétonnée en top ligue, de beaux raisonnements (Wiggins, la paire Kittel/Degenkolb...). Je te vois devant moi car pour une fois tu as été moins sentimetal que moi et plus rigoureux dans les calculs. j'ai juste quelques réserves pour les mecs cités ci-dessus : part de risque des 3 premiers, nullité des 4 derniers.

    Enfin, réveillons-nous : Goss et Wiggins se pèteront le fémur et tu sombreras.
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par stou** le Jeu 19 Jan - 0:09

    Je serai en tout cas dégouté si Bonnet fait sa breakout year cette année.
    Mwaaaaaaaaaaaaaaaa. Ca n'arrivera pas évidemment.

    Sans doute une des meilleures, si ce n'est la meilleure team avec Gilbert. Mais comme je pense que cette année Gilbert ne sera pas indispensable pour bien figurer... Je ne te vois pas planer au dessus de la PPLeague.
    Mais tu seras un adversaire redoutable. Si Valverde est moyen, évidemment (si Valverde = Gilbert, tu seras battu).
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Jeu 19 Jan - 11:09

    Vous êtes bien gentils, moi plus ça va et moins j'aime mon équipe. Je suis dégouté à l'avance par Valverde, qui va faire un retour fracassant. Je suis très confiant pour Sagan, Kittel et Degenkolb, mais quasiment tout le monde les a. Si j'ai de la réussite sur mes prises de risques (Anton, D. Martin), je peux faire mieux qu'en 2011, mais sinon...

    Il n'y a que Gilbert qui peut me différencier, d'ailleurs on a une idée des coureurs les plus pris ?
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Jeu 19 Jan - 11:10

    fan de JMA a écrit:Au fait, cette année, on inscrit nos équipes nous même dans le panpan manager ou tu vas le faire?

    j'ai cru lire un post allant dans ce sens sur le forum mais je ne le trouve plus.
    Chacun va pouvoir entrer lui-même son équipe, je suis en train de finir l'interface. J'ouvrirai un sujet pour expliquer tout ça.
    Philou
    Philou
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : Euh... je passe.
    Messages : 1930

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Philou le Jeu 19 Jan - 11:15

    Papa²Matt a écrit:Vous êtes bien gentils, moi plus ça va et moins j'aime mon équipe. Je suis dégouté à l'avance par Valverde, qui va faire un retour fracassant. Je suis très confiant pour Sagan, Kittel et Degenkolb, mais quasiment tout le monde les a. Si j'ai de la réussite sur mes prises de risques (Anton, D. Martin), je peux faire mieux qu'en 2011, mais sinon...

    Il n'y a que Gilbert qui peut me différencier, d'ailleurs on a une idée des coureurs les plus pris ?

    Si tu parles en général, c'est sur le site de Rivals dans "stats coureurs". Et là, ça fait Sagan Kittel Gilbert Sicard Demare etc..
    Si tu parles que de la PPL, aucune idée, mais je compte sur toi pour nous le dire une fois les équipes entrées dans le PPManager.
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Jeu 19 Jan - 11:19

    Philou a écrit:
    Papa²Matt a écrit:Vous êtes bien gentils, moi plus ça va et moins j'aime mon équipe. Je suis dégouté à l'avance par Valverde, qui va faire un retour fracassant. Je suis très confiant pour Sagan, Kittel et Degenkolb, mais quasiment tout le monde les a. Si j'ai de la réussite sur mes prises de risques (Anton, D. Martin), je peux faire mieux qu'en 2011, mais sinon...

    Il n'y a que Gilbert qui peut me différencier, d'ailleurs on a une idée des coureurs les plus pris ?

    Si tu parles en général, c'est sur le site de Rivals dans "stats coureurs". Et là, ça fait Sagan Kittel Gilbert Sicard Demare etc..
    Si tu parles que de la PPL, aucune idée, mais je compte sur toi pour nous le dire une fois les équipes entrées dans le PPManager.
    Merci, je parlais en général.
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par stou** le Jeu 19 Jan - 11:20

    Pour moi la stat qui peut tuer, c'est Greipel pris seulement 180 fois (comme Haussler, Anton...) alors que c'est un bétonneur et qu'il est rentable en faisant la même (correcte mais pas géniale) saison que l'an passé.
    Dans l'ordre les mecs de TL les plus pris : (avec leur ordre de prise parmi tous les coureurs).
    Sagan (1)
    Gilbert (3)
    Hagen (6)
    Martin (Cool
    Cavendish (10 !)
    Valverde (14)
    Cancellara (17)
    Contador (22)
    Andy Schleck (23)
    Wiggins (29)
    Greipel (34)

    Purito 35
    Nibali 55
    Gesink 79
    Voeckler 88
    Hushovd 122
    Scarponi 129 (!!)
    F. Schleck 1449
    Farrar 150
    Rojas 164 (come on Eric !)
    Cunego 195 (vamos tatastou !!)
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Mer 25 Juil - 14:45

    A l'image de spruch, petit bilan de milieu d'année.

    Matt a écrit:Bon, j'ai d'abord tenté de comprendre pourquoi, malgré une team pas trop dégueu (12 mecs à plus de 40 de rentabilité, dont Purito), j'avais fini par sombrer dans les tréfonds du ventre mou en juin 2011. Ma conclusion : mes top ligues (j'aime cette orthographe) ont merdé : Nibali, Farrar et Hesjedal m'ont tuer.

    Du coup, en 2012 j'étais décidé à bétonner. Donc : Gilbert. Du point, du point, du point. Même s'il est tout juste rentable, un Gilbert à 40 de renta (30x40=1200 points) vaut le double d'un 6 sous à 100, et je ne me fais pas confiance pour trouver deux 6 sous à 100 de renta.

    Bon, évidemment, avec à peu près les mêmes données l'an dernier je m'étais dit le contraire, et je reconnais l'argument qui consiste à dire que ne pas prendre Gilbert permet de prendre plus de coureurs intermédiaires qui, s'ils sont bien choisis, vont rapporter plus de points, et moins de merdes à 3 points qui même avec une pépite au milieu, ne changeront pas fondamentalement la donne. D'ailleurs, j'ai changé d'avis en cours de route en prenant momentanément Purito à la place de Gilbert, mais je suis finalement revenu à ma première idée lorsque j'ai commencé à calculer le nombre de points que chaque coureur doit gagner par rapport à 2011 pour avoir 40 de rentabilité. Gilbert a été plafonné à 30 sous, ça veut dire qu'il a 253 points de rab. Or, si Valverde lui passe devant dans toutes les grandes courses qu'il a gagnées en 2011, et s'il ne marque aucun point sur le Tour, il perdra... 251 points ! J'achète.
    Bon, ben il ne faut pas chercher plus loin LA grosse boulette. J'ai même plusieurs fois pensé à le transférer, mais échanger 30 sous contre un 12,5 max, ça fait trop mal au coeur. Et puis Gilbert peut encore marquer quelques petits points en fin de saison, il commence à reprendre de la niaque. Enfin maintenant je suis condamné au ventre mou.

    Les autres top ligues

    Peter Sagan (14 sous, 5 points de rab) : je le vois encore progresser, et en plus il a du rab. Pas très différenciateur, mais je ne pense pas qu'on puisse passer à côté.
    Au moins lui ne me déçoit pas, mais alors pas du tout !

    Tony Martin (14 sous, 19 points de rab) : il était déjà très bon, mais j'ai l'impression qu'il a changé de dimension en battant systématiquement Cancellara l'an dernier en contre-la-montre. Les chronos sont de retour sur les grands tours, et il y a le CLM des JO, donc j'espère que Tony en profitera, et ne pâtira pas de son changement de structure.
    Je n'avais pas pensé que sa préparation spécifique pour le chrono des JO le ferait se détourner complètement des courses à étapes, où il faut perdre du muscle pour passer les cols. En plus il se blesse sur le Tour, donc bof. J'espère qu'il va cartonner aux JO et aux mondiaux, pour atténuer l'éclat.

    Bradley Wiggins (13 sous, 48 points de rab) : je ne pensais pas le prendre initialement, car il a trop le profil du should have 2011 qu'il faut lâcher l'année d'après. Et puis j'ai vu qu'il n'avait pas besoin de faire mieux que l'an dernier pour être rentable, alors je me suis laissé tenter.
    Mauvais raisonnement, excellent choix. Je ne le voyais pas aussi fort quand même.

    Les recalés :

    Purito : il a eu une année 2011 en demi-teinte, et pourtant il tape 1000 points... Il est encore sous-côté cette année (39 points de rab), et la Vuelta est taillée pour lui. Pourquoi je ne l'ai pas pris déjà ? Ah oui, Gilbert. Fait chier.
    Fait chier.

    Valverde : initialement, je comptais le prendre. J'ai même pensé à un ticket Gilbert-Valverde, en pensant à ma tactique "Andyberto Contaschleck" qui m'avait plutôt réussi lors du Velogames TDF 2011. Et puis, j'ai repensé à Ricco avec qui il partage le profil de dopé non repenti (les pires), et mon principe éthique a fait le reste. J'attends désormais avec impatience la découverte de sang d'Alejandro bronzé aux UV dans un labo est-allemand...
    Pas de contrôle positif, mais pas énormément de résultats pour l'instant, donc je ne regrette rien.

    Farrar : je voulais lui redonner sa chance, qu'il n'a pas pu saisir l'an dernier à cause du décès de son pote Wouter. Et puis c'est un type bien, un peu loser mais qui marque souvent. Au final, je ne lui ai pas trouvé de place.
    Et heureusement !

    EBH : il était dans mon premier roster, mais j'ai eu trop peur qu'il boisson-bilote le Cav cette année... Bon, aux dernières nouvelles, ce ne serait pas le cas, je vais donc être dégoûté de l'avoir écarté.
    Bonne analyse, mauvais choix.

    Greipel : il m'avait rapporté des points corrects l'an dernier, sans vraiment m'enthousiasmer. Il a récupéré un bon train cette année, et il a gagné en confiance. J'ai peur qu'il cartonne, mais je n'avais pas envie de le prendre. C'est comme ça.
    Qui est le connard qui a écrit ce texte ? "C'est comme ça". C'est comme ça qu'on perd, oui !

    Les intermédiaires

    Matthew Goss (11,5 sous, à 8 points de la rentabilité) : GreenEDGE a tout pour me plaire a priori, et Goss en particulier, mais j'ai d'abord lutté contre mon penchant naturel. La première année d'une équipe créée de toute pièce est souvent assez chaotique, surtout que l'exercice du train de sprinteurs est très technique et nécessite beaucoup d'automatismes. D'ailleurs, les premiers critériums australiens l'ont montré : GreenEDGE a lancé son train d'enfer à toute allure, mais ce sont d'autres qui en ont profité. Pour Goss en particulier, je me suis dit qu'il aurait du mal à rééditer MSR 2011, 130 points quand même, et les mondiaux. Et puis ensuite, je me suis dit qu'il aurait quand même pas mal d'occasions de finir placé dans des courses qui rapportent, et donc qu'il pourrait compenser un déficit de victoires.
    Si c'est pas une analyse parfaite ça ! Bon, il faut quand même qu'il ne relâche pas ses efforts pour finir proche de la rentabilité.

    Dan Martin (10,5 sous, à 23 points de la rentabilité) : il me semble encore en progression, et pour un Garmin je le trouve plutôt fiable.
    Ouais, bon. Je crois qu'il faudra attendre encore un peu.

    Igor Anton (10 sous, à 96 points de la rentabilité) : je joue le contre-temps, comme avec Vande Velde l'an dernier. Après une saison décevante, beaucoup vont s'en détourner, alors qu'il a les qualités pour prendre de l'ampleur. 96 points de mieux que 2011 pour être rentable, ça me parait faisable.
    Attendons la Vuelta, mais c'est d'ores et déjà une déception.

    Rein Taaramäe (8,5 sous, à 21 points de la rentabilité) : pourquoi ferait-il moins bien qu'en 2011 ?
    En ayant une mononucléose, connard !

    John Degenkolb (8 sous, 25 points de rab)/Marcel Kittel (7,5 sous, à 4 points de la rentabilité) : au départ je ne voulais pas les prendre, par peur qu'ils se marchent sur les pieds. Et puis je me suis dit qu'au contraire ils pourraient jouer la complémentarité, Degenkolb visant les classiques et les sprints en côte, Kittel les grands sprints massifs. Ils se connaissent bien et s'apprécient. L'ambiance de l'équipe R2D2 1t4i semble excellente, c'est un bon signe. S'ils n'ont pas abusé des UVs est-allemands, ça peut cartonner.
    Finalement j'aurais sans doute pu me passer de Kittel, mais je ne le regrette pas.

    Antony Roux (6 sous, à 32 points de la rentabilité) : je l'ai pris sur la fin, car il me restait un demi-point et j'ai donc remplacé un 5,5 pas convaincant. Je me suis rappelé qu'à un moment de l'année dernière, j'avais noté son nom. Mouais, pas transcendant comme explication... J'espère que ce ne sera pas mon Riblon 2012.
    6 points pour l'instant. Riblon en 2011 à la même époque ? 6 points. Je me fais peur.

    Mikel Nieve (6 sous, à 66 points de la rentabilité) : j'ai un peu peur qu'il ne fasse pas mieux que l'an dernier, mais il a une bonne place chez Euskaltel, et il n'aura pas la concurrence d'Anton sur le Giro d'après ce que j'ai compris.
    Pas transcendant pour l'instant, il peut finir rentable.

    Richie Porte (6 sous, à 134 points de la rentabilité) : le contre-temps ultime, il m'a pourri ma saison 2011 (ou plutôt, c'est Contador qui me l'a pourrie), mais avec son arrivée chez Sky et les chronos de 2012, il ne peut que faire mieux cette année. Dans le même l'esprit, j'ai failli prendre Rogers, et puis finalement non.
    Eh bien j'aurais mieux fait de prendre Rogers, même si Porte n'est pas non plus un mauvais choix. Il aurait fallu prendre les 2 ! (plus Froome)

    Thibaut Pinot (6 sous, à 61 points de la rentabilité) : une pépite !
    Une pépite !

    Manuel Belletti (5,5 sous, à 60 points de la rentabilité) : pas complètement convaincu par la stratégie d'Ag2r sur les sprints, mais bon, j'avais envie de donner sa chance à ce petit jeune qui promet.
    Qui promet, c'était vite dit...

    Steven Kruijswijk (5,5 sous, à 32 points de la rentabilité) : il m'a tellement impressionné sur le Giro 2011 que je voulais absolument le prendre cette année. Fera-t-il aussi bien ? Ne sera-t-il pas bridé par la Rabobank pour aider Mollema, ou si Gesink revient en forme ? On verra.
    Ben on voit. Pas bridé par Mollema ni par Gesink, mais tout simplement nul.

    Vasil Kiryenka (5,5 sous, à 17 points de la rentabilité) : il marque quand même très souvent, j'espère que ça va continuer.
    Semi-déception, on le voit beaucoup moins que l'an dernier, mais il glane quand même quelques points.

    Alexandre Geniez (5 sous, à 42 points de la rentabilité) : il a un bon capital de sympathie, ce sera mon Coppel 2012 (et donc un échec).
    Bien vu.

    Carlos Betancour (5 sous, à 27 points de la rentabilité) : j'attends qu'il refasse la même saison qu'en 2011, mais à un niveau supérieur.
    Il est en bonne voie. Mais je regrette quand même de l'avoir pris à la place de Rui Costa.

    William Bonnet (5 sous, à 117 points de la rentabilité) : ha ha ha ! Juste pour rigoler (et parce que j'étais faitgué sur la fin).
    Qui rigole en janvier, pleure en juillet...

    Les recalés :

    Van Avermaet : sans l'arrivée de Gilbert à la BMC, je le prenais (et je n'aurais pas été le seul). C'est d'ailleurs lui qui le remplacera si Gilbert est suspendu deux ans pour dopage (vous vous souvenez les cheveux décolorés ?).
    J'ai bien fait, même si j'aurais mieux fait de le prendre lui plutôt que Gilbert.

    Mollema : longtemps dans ma team, et puis j'ai eu peur que ce soit la fausse bonne idée. Et puis j'ai pris Wiggins, je ne voulais pas non plus prendre toutes les anciennes gloires de Nico.
    Il ne marche pas aussi bien que ce que je craignais, donc ça va.

    Fugslang : je n'ai jamais pensé à le prendre, mais encore moins depuis qu'il a confié en privé qu'il n'avait pas digéré la fusion avec Radioshack, et la concurrence des papys ricains sur le Giro. Il aurait même dit qu'il souhaitait quitter l'équipe...
    Eh bien ça s'est confirmé.

    Gerrans : leader de GreenEDGE sur les courses à étapes, mais avec quels équipiers ?
    J'étais dégoûté après son début de saison flamboyant, mais heureusement il s'est calmé. Même s'il sera sans doute rentable s'il finit bien l'année.

    Péraud : je lui ai finalement préféré Degenkolb.
    Bien vu !

    Rolland : il a un gros potentiel, mais comment le rentabiliser en tant qu'équipier ? Je ne vois pas.
    Et je continue à ne pas voir. Il a bien réussi son Tour, mais il lui manque encore 50 points pour être rentable...

    Rui Costa : il a giclé au dernier moment, je n'avais pas le budget. J'ai peur de regretter.
    Je regrette.

    Van Garderen/Danielson : j'avais très envie, mais j'ai eu peur de faire une connerie à ce prix-là.
    Raison pour Danielson, mais regret pour TVG.

    Hayman : je l'ai eu longtemps, pour être présent sur les classiques. Et puis je me suis dit que ce n'était pas une assurance.
    Ce n'en était pas une.

    Thomas : j'adore ce coureur, que j'aurais pris s'il n'avait pas annoncé très clairement privilégier la piste en 2012 pour préparer les JOs.
    Bon choix.

    Offredo : pas de risque avec l'affaire des no-shows
    J'ai bien fait.

    Rogers : ha ha ha.
    ha ha ha (rire jaune)

    Roux : ah ben non, lui je l'ai pris.
    Je ne vois rien de plus drôle à ajouter.

    Intxausti : j'ai failli jouer le contretemps, et puis non.
    Ouf !

    Matthews : va larbiner pour Renshaw (enfin j'espère !) Edit : après la 2ème étape du TDU, j'ai peur.
    Il ne larbine pas du tout pour Renshaw, mais il peine à confirmer son début de saison, donc je ne m'en veux pas trop.

    Gallopin : je ne sais pas ce qu'il va faire à la Radioshack
    Eh bien il se débrouille pas mal, mais heureusement pour moi il ne marque pas beaucoup de rivals-points.

    De Gendt : je voulais le prendre, mais en essayant d'anticiper ce qu'il pourrait faire, je trouve qu'il est surcoté.
    Il ne faut jamais sous-estimer les porcs.

    Ulissi : j'ai eu envie, mais j'ai eu peur de l'effet de mode
    Sympathique mais pas flamboyant, je m'en félicite.

    Bonnet : ah ben non je l'ai pas recalé, mais j'aurais dû
    Et comment !

    Les petites cotes

    A ce prix-là, on ne prend pas beaucoup de risques, donc on peut soit essayer de trouver des pépites, soit plus probablement se faire plaisir en suivant des petits jeunes qui feront 0.

    Mark Renshaw (4,5 sous, à 70 points de la rentabilité) : il n'y a aucun moyen qu'il ne se rentabilise pas, à ce prix-là. Donc aucun risque, même s'il va falloir qu'il arrête de lancer son sprint à 500m, et qu'il fédère un peu ses équipiers (il n'a pas le charisme de Cavendish).
    Comme prévu, à ce rythme il devrait être rentable en fin d'année, même avec un Tour raté à cause de ses chutes. J'espérais mieux quand même.

    Adrien Petit (4 sous, à 66 points de la rentabilité) : il n'explosera peut-être pas, mais sympa à suivre dans tous les cas.
    Voilà. 92 points qui font plaisir, même à 20 de rentabilité. Il peut encore marquer.

    Angel Madrazo (3,5 sous, à 57 points de la rentabilité) : je vais tous vous exploser avec ce gros différenciateur
    Pari raté, mais pas complètement, il se montre et confirme qu'il faudra retenir son nom dans les années à venir.

    Arnaud Démare (3,5 sous, à 140 points de la rentabilité) : je sais bien qu'il faut y aller mollo avec les néo-pros, mais là quand même... et je vois que je n'ai pas été le seul à y croire
    Une pépite !

    Bart De Clercq (3 sous, à 80 points de la rentabilité) : une seule raison : son impmressionnante victoire d'étape au Giro 2011. Le genre de victoire qui ne peut pas être un coup de chance. Alors, fusée surdopée ou futur gros marqueur ? A 3 sous, je prends le risque.
    Echec.

    Egoitz Garcia (3 sous, à 96 points de la rentabilité) : bof, mais je me dis qu'il peut marquer pas mal sur toutes les courses espagnoles où court la Cofidis.
    Echec total pour l'instant.

    Kenny Elissonde (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : juste pour le suivre, car il ne devrait pas marquer beaucoup de points cette année. Moi non plus du coup...
    Bingo.

    Romain Bardet (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : pareil, et puis c'est un Auvergnat et il est rigolo.
    Pas beaucoup de points effectivement, mais énormément de potentiel !

    Romain Sicard (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : c'est dingue comme ce mec continue à provoquer un fort enthousiasme. S'il explose, c'est cette année avant la disparition d'Euskaltel. A 3 sous ça se tente.
    Il va falloir créer une catégorie à 2 sous juste pour lui. Ou alors, gratuit.

    Wilco Kelderman (3 sous, à 120 points de la rentabilité) : c'est certainement trop tôt de le prendre cette année, mais bon, il est capable de grandes choses.
    Le prochain vainqueur de grand tour néerlandais.

    Les recalés :

    Guardini : j'ai préféré les Français dans le même style
    Nizzolo : sorti par mon algo DreamTeam points 2011/cotes 2012, mais j'y ai pas cru.
    Gautier : pas mauvais, mais ne marquera jamais assez de points dans son rôle d'équipier
    Viviani : la piste (cf Thomas)
    Talansky : j'ai eu très envie de le prendre, je le sens plein de potentiel, mais j'ai eu peur d'avoir une perception biaisée par la sympathie qu'il m'inspire.
    Howard : il veut exploser, mais que pourra-t-il faire chez GreenEDGE à part un wagon du train ?
    Valls : le contretemps, et puis finalement non
    Navardauskas : très fort, mais sert surtout à chasser les échappés
    Teklehaymanot : par curiosité, mais je me suis rattrapé, et puis encore la peur de la première saison de GreenEDGE

    Aucun regret pour le coup.

    Et sinon j'ai gardé un transfert au cas où.
    Tiens je suis en train de me demander si je ne vais pas l'utiliser...
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par stou** le Mer 25 Juil - 22:05

    J'ai beaucoup ri. Ce sera qui ton looser 2013 après Riblon'11 et Bonnet'12 ? Ne nous déçois pas !

    (sinon, Sicard, les gars, un jour, faudra arrêter de croire que ce mec peut exploser...)
    Matt
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4658

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Matt le Jeu 26 Juil - 10:48

    Nieve ne fera pas la Vuelta ! C'est pas comme ça qu'il va se rentabiliser...

    Par contre, le leader désigné chez Euskaltel est Anton, il faut qu'il cartonne.
    Mignard
    Mignard
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 3e de Rivals 2011
    Autres faits d'armes : En Ligue 1 à ODR, vainqueur de la coupe IBFL 2010 et 2012, vainqueur de la saison régulière et des PO IBFL 2011
    Messages : 5871

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Mignard le Jeu 26 Juil - 12:18

    Etrange cette non participation de Nieve
    Ca sent le transfert dans une autre équipe l'année prochaine ça !


    _________________
    "Les gens qui n'aiment pas le vélo nous ennuient, même quand ils n'en parlent pas."
    Michel Audiard
    fan de JMA
    fan de JMA
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 32ème en 2012 (5ème du PPM) et 65ème en 2013 (7ème du PPM)
    Messages : 9102

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par fan de JMA le Jeu 26 Juil - 13:56

    Nieve sera aligné sur les classiques. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle ou pas

    No serán de la partida en la Vuelta Samuel Sánchez, que aún se recupera y que tendrá en Lombardía y el Mundial sus máximos objetivos; Mikel Nieve, que se centrará en las clásicas del WorldTour en Canadá, Piemonte, Lombardía y el Tour de Beijing;

    Contenu sponsorisé

    Team Matt Empty Re: Team Matt

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Sep - 10:01