Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames

Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames


    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    avatar
    jimy
    Vainqueur du Tour de Californie

    Palmarès Rivals : Walou
    Messages : 794

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par jimy le Mar 15 Jan - 19:03

    Encore une belle galère cette sélection Rivals annuelle, j'y ai passé bien plus de temps que les 2 dernières années, mais c'est quand même un de mes moments préférés de l'année.
    Mon objectif pour cette année était de réduire au maximum la probabilité d'avoir des flops dans ma team.
    Ces dernières années j'ai toujours traîné des boulets comme Navardauskas, Intxausti, König, je voudrais m'éviter ça.. et en même temps il faut bien tenter quelques paris parfois pour dépasser le ventre mou.
    Je serai donc plus prudent cette année sur ce point-là.. A voir si ça paye.
    Points clés :
    * 30 coureurs dont 2 TLs
    * 2 transferts (surtout prévus en cas de gros flops)
    * 3000 changements d'avis dont 2000 à la dernière minute

    TOP LEAGUE


    Primoz Roglic (19 crédits)
    Il progresse d'année en année, et je lui vois encore une marge de progression en terme de résultats sur les GTs, voire les classiques.
    C'est au moins un choix béton selon moi. Le risque est de mal enchaîner les 2 GT mais visiblement le monde du vélo a trouvé la formule depuis peu.

    Sonny Colbrelli (16 crédits)
    C'est peut-être le premier à être entrer dans ma liste, lui aussi est ultra-béton et tellement polyvalent. Ca peut scorer toute l'année et sur des classiques aussi différentes que MSR, l'Amstel, ou le Tour des Flandres.
    Il émarge l'année dernière à plus de 600points en étant pas ouf (car malade) sur les classiques du printemps, ainsi que sur le Tour..
    Et le profil des championnats du monde lui convient parfaitement. Si il pleut, attention à lui..
    Bettini a dit que c'était son successeur, je sais pas si sa parole vaut plus qu'un membre de la PPL, mais au moins une personne le pense.


    J'ai hésité :
    Julian Alaphilippe : tellement d'amour pour lui c'est dur de m'en séparer, mais à ce prix c'est trop de risques et dur de jouer la gagne. Je vibrerai identiquement quand il gagnera LBL.


    Inters chers


    Egan Bernal (14 crédits)
    Porcasse, tout le monde va l'avoir.. je me suis assez senti con de pas l'avoir l'an dernier.

    Gianni Moscon (13,5 crédits)
    Je l'avais l'an dernier durant toute la première partie de saison où il a été nul. Puis je l'ai transféré et il est devenu rentable en 2 mois.
    Je le hais donc, mais comme tout le monde va l'avoir je le prends.

    John Degenkolb (12,5 crédits)
    Je lis déjà vos réticences mais perso je le pense pas cuit du tout. Il a eu de la malchance en début de saison, et ensuite à partir du moment où il a regagné la confiance sur le Tour, il était bien mieux.
    Au sprint c'est plus ça c'est clair, mais ça lui permet toujours d'assurer des belles places d'honneur.
    Et je pense que la présence d'autres gros classicmen dans l'équipe tels que Stuyven ou Pedersen lui sera bénéfique.
    Et dernière chose, comme Colbrelli, les championnats du monde seront un objectif pour lui.
    J'y crois et il est fort sympathique en plus.

    Adam Yates (12 crédits)
    Alors je l'ai bien sûr initialement pris en me disant que si Simon pouvait le faire pourquoi pas lui.. Surtout qu'à la base le plus talentueux des 2 chez les jeunes était clairement Adam.
    Mais aussi car en faisant une saison "pourrie" l'an dernier il score quand même environ 400 points.
    Je le considère pas vraiment comme un pari. Il fera 30 de renta au pire, et au mieux 60..

    Caleb Ewan (10.5 crédits)
    Je vous présente pas le bolide, mais je sens que c'est son année.
    La Lotto lui est entièrement dédiée, ça sera très important sur les GT. Et il a désormais pris la caisse nécessaire pour enchaîner les perfs.
    Assez serein de ce choix.

    Pierre Latour (10.5 crédits)
    Chouchou. Même programme que l'année dernière, dans la fleur de l'âge, donc pas un pari.
    Valeur sûre aujourd'hui sur les T2, pas dégueu sur les courses d'un jour.. Peut franchir un cap cette saison.

    Enric Mas (9.5 crédits)
    Un poil obligé de le prendre vu le talent du garçon. A voir s'il peut être régulier maintenant sur toute une saison.

    Wout Van Aert (8.5 crédits)
    Porcasse et champion né. No comment.


    J'ai hésité :
    Richie Porte : La même hésitation chaque année, en se disant qu'il va scorer gros dès le TDU. Mais c'est une perpétuelle déception par la suite et sa saison s'arrête souvent au Tour. Peut-être réussira-t-il enfin comme prévu sur le Tour mais le pari se fera sans moi.
    Michael Valgren : Très longtemps hésité à la prendre, il est tellement porcif, mais il sera de plus en plus surveillé j'ai du mal à me dire qu'il me reproduira une aussi belle saison.. Enfin ça sera pas un mauvais choix pour ceux qui le prendront.
    Fernando Gaviria : Intrinsèquement je devais le prendre à ce prix là, mais le changement d'équipe + le train UAE pas encore au point + Kristoff qui ne se réjouit pas de devenir son poisson-pilote + le fait que Kristoff devrait lui griller toutes ses cartes sur les classiques.. j'ai eu peur. Est-ce que Degenkolb est un choix plus judicieux ? On verra bien..
    Mikel Landa : Un Mikel Landa en dernière année de contrat a toujours à coeur de montrer qu'il est très fort.. Je pense que ça loupera pas. Mais il ne m'est pas très sympathique.
    Michael Woods : Coureur sympathique, monte chaque année en puissance jusqu'à faire podium de LBL et des Worlds en 2018.. Je pense quand même qu'il pourra difficilement faire mieux globalement. Peut-être aura-t-il de meilleurs résultats sur les courses par étapes mais deux podiums sur des C0.. c'est rarement reproductible.
    Pascal Ackermann : Super fort, j'ai pas de raisons valables de pas l'avoir pris si ce n'est que je voulais me différencier.
    Richard Carapaz : Ultra fort et confiant en lui, il a des énormes ambitions pour le Giro mais il a Valverde et Landa dans le pattes.. Emmerdant. Sans ça je le prenais, il est archi fort.
    Patrick Konrad : Profil super polyvalent, mais je sais pas pourquoi j'ai du mal à le voir exploser davantage.. Valeur sûre cependant, je le regrette presque en l'écrivant.
    Davide Formolo : Breakout year l'an passé, il est toujours combatif (très intéressant à Rivals), mais idem je le vois pas passer un cap supplémentaire.
    Yves Lampaert : Leader désigné des QS sur les classiques flandriennes, il pourrait très bien être outstanding. Mais son profil est pas assez polyvalent à mon goût, et je le vois pas assez fort sur les murs pour faire un gros résultat sur le Ronde..
    Wout Poels : C'est tellement un porc quand il le veut que je l'ai eu un temps dans mon équipe. Et puis après je me suis rappelé que je le détestais. Wout the fuck.
    Marc Soler : Le nouvel Indurain devrait continuer de progresser sur les petites courses par étapes mais larbinera toujours pas ses leaders sur GT, et il n'est pas assez bon sur les courses d'1 jour pour être intéressant.
    Sam Oomen : Vraiment intéressant, n'est pas rentré dans mon équipe de justesse, mais il devrait continuer de progresser encore cette année et il a montré qu'il savait scorer même en larbinant pour ses leaders.
    Magnus Cort : Peut franchir un énorme pas cette saison comme continuer d'être juste un bon sprinteur qui passe bien les côtes. Sans moi.


    Inters moyennement chers


    Fabio Jakobsen (7.5 crédits)
    Déjà dans la ligue 1 des sprinteurs, aura encore plus de cartes de shoot avec le départ de Gaviria. Et gros potentiel sur les classiques.
    Pas hésité une seconde.

    Soren Kragh Andersen (7 crédits)
    J'ai mis du temps avant qu'il intègre l'équipe, et puis je me suis fait la même réflexion que tout le monde, à savoir "euh mais j'vais peut-être louper le futur Valgren là".

    Alvaro Hodeg (6 crédits)
    Same as Jakobsen, indispensable.

    Ivan Sosa (6 crédits)
    Alors là j'ai longtemps hésité. Car c'est bien prévu qu'il larbine.
    Mais vraiment pour l'avoir vu sur le Tour des Alpes, ou surtout sur le Tour de Burgos sur la dernière étape où il enrhume à la régulière Lopez... je pouvais pas le recaler. C'est encore plus fort que ce qu'a fait Bernal avant d'aller chez Sky selon moi. Et Bernal était plus cher en plus l'année dernière.
    Choix vraiment déterminant.

    Jack Haig (5.5 crédits)
    A prolongé chez Mitchelton-Scott, avec la garantie d'avoir davantage de tickets de shoot, je suis content de ce choix assez différenciateur.
    Il a été un des grands artisans du succès de Yates sur la Vuelta (et le presque succès sur le Giro). Je le vois très fort, et avec la capacité de faire de jolis résultats sur les T2.

    Daniel Felipe Martinez (5.5 crédits)
    Encore un jeune colombien, qui a je trouve une très faible côte compte tenu de ses résultats de l'an dernier. Déjà une garantie sur les T2 grâce à des bonnes capacités de grimpeur et aussi de rouleur !
    J'ai juste peur qu'il nous fasse une Arredondo.

    Nils Politt (5.5 crédits)
    Top 10 à Paris-Roubaix, in de saison assez exceptionnelle, montrant des qualités insoupçonnées au sprint, sur les bosses...
    Monsieur n'a visiblement pas de limites. J'aime.
    Seule réserve, l'équipe pourrie qui l'entoure chez Katusha.

    Mike Teunissen (5.5 crédits)
    Profil super intéressant, régulier sur les classiques qui aura un rôle d'électron libre derrière WVA et qui a l'avantage d'avoir une belle pointe de vitesse. A voir ce que ça va donner dans la bonne dynamique de l'équipe Jumbo mais j'y crois.
    A voir si c'était mieux de prendre Taco Van der Hoorn, mais un a au moins l'expérience des grosses classiques.

    Niccolo Bonifazio (5 crédits)
    S'est un peu perdu dans sa carrière ces dernières années mais à ce prix-là c'est quand même une super occasion.
    S'il peut commencer à enquiller des ptites victoires à la Tropicale Amissa Bongo pour la confiance, je prends.

    J'ai hésité :
    Tao Geoghegan: Encore dans mon équipe à 2h de la fin.. il est très fort mais ses chances de jouer sa carte sont vraiment trop incertaines..
    Guillaume Martin : en constante progression, mais toujours limite l'an dernier lorsqu'il fallait jouer en WT donc je pense qu'il sera limité par son calendrier de Conti Pro en terme de points
    Paddy Bevin : il ne fait que de progresser sur plein de domaines, notamment en CLM mais je lui vois pas un profil d'outstanding pour Rivals. Mais il pourrait déjà bien surprendre sur le TDU..
    Ruben Guerreiro : pas trouvé moyen de l'intégrer, et puis pas une marge de progression si énorme
    Valentin Madouas : première saison impressionnante vraiment.. mais son profil est troublant. On sait pas trop jusqu'où ça peut aller.
    Edward Theuns : très longtemps dans mon équipe.. Je crois très fort au fait qu'il revienne au top maintenant qu'il est revenu chez Trek, mais je me suis donc dit d'oublier les paris, et que sur les Flandriennes il aurait rarement son ticket de shoot même en revenant au top
    Jan Bakelants : longtemps dans l'équipe, puis j'me suis dit qu'il était déjà un peu âgé et que c'était trop risqué. Mais je ne serai pas étonné qu'il se rentabilise
    Felix Grossschartner : le triple S m'a fait de l'oeil étant donné qu'il est jeune, prometteur et dans la dynamique Bora, mais il est jamais rentré dans la liste
    Marc Sarreau : j'ai du mal à cerner s'il a déjà plafonné ou pas... je pense que oui et qu'il sera au mieux rentable
    Taco Van der Hoorn : j'avais déjà pas mal de flandriens et machines à rouler, et il sera au service de WVA.. Pas un mauvais choix cependant pour ceux qui le choisiront


    Petites côtes


    David Gaudu (4.5 crédits)
    Sa dernière saison m'a fait envisager que sa trajectoire de carrière s'apparentait plus à Sicard que celle de Pinot. Et puis je me suis dit à la toute fin que j'étais sévère avec lui au vu de son potentiel.. Il a remplacé Tao dans mon équipe à la toute fin en me disant qu'il avait quand même plus de potentiel et plus de tickets de shoot.

    Mathieu Van der Poel (4.5 crédits)
    Pas pris dès le début celui-ci.
    Y a Circus dans le nom de son équipe, ça a dû le décrédibiliser à mes yeux. Mais en vérité il va courir bien plus que la saison dernière, il est plus rapide que Bouhanni, monstrueux partout, et il peut se rentabiliser rapidement sur le printemps. Evident finalement.

    Phil Bauhaus (4 crédits)
    Je l'avais l'année passée, il a eu très peu de résultats mais quand il les a eu c'était toujours clinquant.
    J'espère la régularité cette année. En tout cas Sieberg a dit qu'il avait les secrets pour le faire passer un cap.
    Pas un pari, mais une revanche à prendre.

    Bjorg Lambrecht (4 crédits)
    Quasiment toujours dans l'équipe.
    C'était clairement le plus fort des U23 sur les derniers championnats du monde U23, et il aura clairement sa carte à jouer chez Lotto cette année. Je l'ai pas dit jusque là mais ... MH !!

    Antwan Tolhoek (4 crédits)
    Sorti, rentré, sorti, puis rerentré dans l'équipe, le petit Antwan a montré des grosses capacités l'an dernier tout en larbinant, s'inscrivant ainsi dans la bonne dynamique des Jumbo.
    Monté dans la hiérarchie depuis, il devrait avoir plus d'occasion de jouer crânement sa chance.

    Jesper Hansen (3.5 crédits)
    Un mec à 3.5 qui finit dans le top 10 d'un T2 l'an dernier.. Et qui devient peut-être LE leader de Cofidis en montagne avec Herrada.
    Il arrive dans ses meilleures années pour jouer enfin sa chance. Potentielle breakout year.

    Ben O'Connor (3.5 crédits)
    Choisi comme quasi tout le monde ayant vu le Giro et le Tour des Alpes.

    Jasper Philipsen (3.5 crédits)
    Dans les premiers sur la liste avec Colbrelli.. Déjà au niveau, responsabilisé chez UAE, et avec une bonne pointe de vitesse. La renta devrait être une formalité.

    Kristoffer Halvorsen (3 crédits)
    Peut-être décevant l'an dernier au vu de son potentiel.. mais Ackermann n'avait pas non plus réalisé une très grosse première saison de néo-pro.
    Il sera plus dans le coup cette saison, et le talent parlera.

    Matteo Moschetti (3 crédits)
    Meilleur sprinteur U23 l'an dernier. Faute de mieux j'ai pris.

    Pavel Sivakov (3 crédits)
    Première saison un peu galère mais normale pour la majorité des grimpeurs néo-pros, mais il a le talent pour faire quelques belles placettes sur des T2 par exemple, même en larbinant de temps en temps. Année charnière pour lui en tout cas.


    J'ai hésité :
    Max Kanter: Viré de l'équipe à 2h de la fin, c'est peut-être mon plus gros regret, mais il a fallu faire un choix. Sur le papier, c'est peut-être le futur Kittel, mais la Sunweb est très hiérarchisée, je suis pas certain qu'il puisse s'épanouir dès cette année.
    Laurens De Plus : sans son changement d'équipe je le voyais outstanding, là je ne sais plus
    Jhonatan Narvaez : très prometteur, mais je le vois pas péter à la Sky
    Dion Smith : puncheur-sprinteur ça rapporte en Conti Pro, mais en World Tour à moins d'être Sagan c'est compliqué. A voir ce que ça donne mais respect à celui qui le prendra, ça peut le faire si on lui met un bon calendrier
    Benoît Cosnefroy : longtemps dans l'équipe, mais il a montré son potentiel sur une seule course l'an dernier et la course en question (Paris-Tours) était quand même très particulière même si il finit à la pédale devant du très beau monde.. Il est très fort mais je me demande sur quel terrain il explosera
    Eddie Dunbar : pour sa fin de saison étonnante.. mais bon quels tickets de shoot en 2019 ?
    Ruben Fernandez : apparemment selon les itws il revient fort après plein de galères, Vomistar l'a mis co-leader avec Prades sur le TDU, on va bientôt savoir mais c'est sans moi cette fois.
    Ivan Garcia: très fort mais manque de références pour me prouver qu'il réussira au niveau supérieur maintenant qu'il va chez Bahrein
    Quentin Pacher: très régulier, progresse chaque année, et a un profil parfait pour la Coupe de France .. mais ça ira pas beaucoup plus haut que la renta dans le meilleur des cas
    Damien Touze: je l'aurai pris si j'étais certain qu'il aurait sa carte à jouer mais avec Bouhanni, Laporte et Hofstetter déjà dans l'équipe ça va être dur de se démarquer
    Milan Menten : longtemps dans mon équipe, je l'ai viré pour rentrer dans le budget, mais je pense que c'est le futur Theuns
    Mark Padun: Longtemps dans la team également, mais il a fallu faire des choix, et je ne pense pas qu'il explosera tant que ça cette année, plutôt l'année prochaine
    Les 15 sprinteurs de Israel Cycling Academy (Avila, Barbier, Raim, Cimolai, Boivin, Enger, Van Asbroeck, ...) : tous potentiellement rentables, mais beaucoup trop nombreux pour imaginer lequel sera outstanding.


    Objectif top 5 de la PPL cette année. Ca va être dur compte tenu du niveau global de vous tous mais on y croit.

    Sinon, pas grand chose à voir, mais j'ai découvert Zweeler tout récemment, si certains y sont déjà et sont dans une sous-ligue, vous pouvez me faire signe Smile
    Mignard
    Mignard
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 3e de Rivals 2011
    Autres faits d'armes : En Ligue 1 à ODR, vainqueur de la coupe IBFL 2010 et 2012, vainqueur de la saison régulière et des PO IBFL 2011
    Messages : 5874

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par Mignard le Mar 15 Jan - 20:12

    Zweeler, avec steven, on est des maitres Wink
    mais on n'a pas de sous ligue


    _________________
    "Les gens qui n'aiment pas le vélo nous ennuient, même quand ils n'en parlent pas."
    Michel Audiard
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par stou** le Mar 15 Jan - 20:17

    Ni de sous-vêtements.
    Par contre, on a des Sous. Enfin de moins en moins, mes heures de gloire (Zweeler Year 2017) sont derrière moi.
    Cherche les teams en tontonstou, en rain7777777 et en affreuxjojo.

    Sinon 15 en commun (dans la moyenne). Roglic / Colbrelli / Moscon vs Matthews / Gilbert / Benoot, et voilà.
    Un léger doute tout de même sur John ce sympathique Degenkolb :
    avatar
    jimy
    Vainqueur du Tour de Californie

    Palmarès Rivals : Walou
    Messages : 794

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par jimy le Mar 15 Jan - 20:38

    stou** a écrit:

    Sinon 15 en commun (dans la moyenne). Roglic / Colbrelli / Moscon vs Matthews / Gilbert / Benoot, et voilà.
    Un léger doute tout de même sur John ce sympathique Degenkolb :
    Haha j'avais oublié !
    Bon on peut mettre ça sur le compte des nerfs on a vu plus con quand même. Smile
    spruch
    spruch
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : 3e PPL 2014, Vainqueur PPL 2015
    Messages : 12395

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par spruch le Mar 15 Jan - 23:26

    Une team sympa comme souvent, je te souhaite d'être plus dans la lignée de l'an dernier que 2017 Smile

    Primoz Roglic (19 crédits)
    Il progresse d'année en année, et je lui vois encore une marge de progression en terme de résultats sur les GTs, voire les classiques.
    C'est au moins un choix béton selon moi. Le risque est de mal enchaîner les 2 GT mais visiblement le monde du vélo a trouvé la formule depuis peu.
    Choix béton en effet.. normalement. Reste qu'avec son programme Giro, il risque de perdre du gros point sur les PT du 1er semestre (genre Romandie, Slovénie). Et je ne sais pas du tout comment interpréter son projet flou "TDF" où Steven "je pense qu'à ma gueule" K veut jouer le podium. Du coup, il pourrait jouer les étapes (ce qui serait le bon plan), mais au vu du Giro qui s'annonce, dans quel état sera-t-il ?
    Je comprends qu'il soit pris, il était tentant et le voir gagner le Giro ne serait pas une énorme surprise. Mais à 19 crédits, j'aime généralement avoir plus de garanties !

    Sonny Colbrelli (16 crédits)
    C'est peut-être le premier à être entrer dans ma liste, lui aussi est ultra-béton et tellement polyvalent. Ca peut scorer toute l'année et sur des classiques aussi différentes que MSR, l'Amstel, ou le Tour des Flandres.
    Il émarge l'année dernière à plus de 600points en étant pas ouf (car malade) sur les classiques du printemps, ainsi que sur le Tour..
    Et le profil des championnats du monde lui convient parfaitement. Si il pleut, attention à lui..
    Bettini a dit que c'était son successeur, je sais pas si sa parole vaut plus qu'un membre de la PPL, mais au moins une personne le pense.
    C'est béton, en effet. Ca ne fait pas rêver, mais devrait faire le job.

    John Degenkolb (12,5 crédits)
    Je lis déjà vos réticences mais perso je le pense pas cuit du tout. Il a eu de la malchance en début de saison, et ensuite à partir du moment où il a regagné la confiance sur le Tour, il était bien mieux.
    Au sprint c'est plus ça c'est clair, mais ça lui permet toujours d'assurer des belles places d'honneur.
    Et je pense que la présence d'autres gros classicmen dans l'équipe tels que Stuyven ou Pedersen lui sera bénéfique.
    Et dernière chose, comme Colbrelli, les championnats du monde seront un objectif pour lui.
    J'y crois et il est fort sympathique en plus.
    Copain. On va vibrer quand il alignera Sagan à Roubaix, et que Politt finira 5e derrière Moscon Smile

    Adam Yates (12 crédits)
    Alors je l'ai bien sûr initialement pris en me disant que si Simon pouvait le faire pourquoi pas lui.. Surtout qu'à la base le plus talentueux des 2 chez les jeunes était clairement Adam.
    Mais aussi car en faisant une saison "pourrie" l'an dernier il score quand même environ 400 points.
    Je le considère pas vraiment comme un pari. Il fera 30 de renta au pire, et au mieux 60..
    Voila, ton argument est celui que j'avais et que je me suis attelé à me dire : c'est tout sauf objectif. Pourquoi un jumeau ferait comme l'autre ? Bon, évidemment s'il le fait, on pourra se dire que c'était logique.
    On sait qu'il peut perfer sur classiques, PT comme GT. A voir .. c'est vraiment mon idée de transfert post Flandriennes pour JohnD.

    Pierre Latour (10.5 crédits)
    Chouchou. Même programme que l'année dernière, dans la fleur de l'âge, donc pas un pari.
    Valeur sûre aujourd'hui sur les T2, pas dégueu sur les courses d'un jour.. Peut franchir un cap cette saison.
    En effet. Mais j'ai vraiment peur de son calendrier où il est en permanence avec Bardet. Avec un calendrier pour lui, je l'aurais pris même à 12.


    J'ai hésité :
    Michael Woods : Coureur sympathique, monte chaque année en puissance jusqu'à faire podium de LBL et des Worlds en 2018.. Je pense quand même qu'il pourra difficilement faire mieux globalement. Peut-être aura-t-il de meilleurs résultats sur les courses par étapes mais deux podiums sur des C0.. c'est rarement reproductible.
    Surtout quand l'un des C0 est le Mondial Smile Cela dit, intéressant en transfert, même si je doute de sa capacité à aller chercher un top 5 sur GT.

    Marc Soler : Le nouvel Indurain devrait continuer de progresser sur les petites courses par étapes mais larbinera toujours pas ses leaders sur GT, et il n'est pas assez bon sur les courses d'1 jour pour être intéressant.
    Sam Oomen : Vraiment intéressant, n'est pas rentré dans mon équipe de justesse, mais il devrait continuer de progresser encore cette année et il a montré qu'il savait scorer même en larbinant pour ses leaders.
    Je pense vraiment que les deux ont la même problématique : ils ont des leaders dans une équipe très hiérarchisée. L'an passé, Soler a été hyper décevant sur le Tour, arrivant complètement cramé. Mais surtout, il n'a rien fait d'autre de sa saison. Il peut refaire le même début de saison (mais ne pourra pas vraiment faire mieux), mais ensuite ? Bouché sur le TDF, bouché sur la Vuelta.
    Pour Oomen, on l'a déchargé du larbining Moulin pour lui mettre WilcoK "boulard" dans les pattes. On a vu ce que ça a donné quand Barguil n'a pas voulu rouler pour ce dernier, autant dire que je ne vois pas Oomen pouvoir jouer pour sa gueule. Cela dit, s'il court à fond les Italiennes de fin de saison, il pourrait aller chercher là des gros points pour sa renta. J'aime beaucoup ce coureur.

    Ivan Sosa (6 crédits)
    Alors là j'ai longtemps hésité. Car c'est bien prévu qu'il larbine.
    Mais vraiment pour l'avoir vu sur le Tour des Alpes, ou surtout sur le Tour de Burgos sur la dernière étape où il enrhume à la régulière Lopez... je pouvais pas le recaler. C'est encore plus fort que ce qu'a fait Bernal avant d'aller chez Sky selon moi. Et Bernal était plus cher en plus l'année dernière.
    Choix vraiment déterminant.
    Normalement, son calendrier est celui de Bernal. Ils devraient courir quasiment tout ensemble. Vu comme Bernal est un porc, tu vois vraiment Sosa avoir des courses pour réellement jouer sa carte ? Je ne doute pas qu'il va devenir un crack, mais cette saison, je suis très perplexe. Si Bernal a été si fort l'an passé, c'est parce qu'il était en décalage avec le calendrier de Froome (hormis le TDF) et a pu s'illustrer sur T2. Là, il y a trop de monde chez Sky pour que Sosa puisse rouler pour sa pomme je pense.

    Jack Haig (5.5 crédits)
    A prolongé chez Mitchelton-Scott, avec la garantie d'avoir davantage de tickets de shoot, je suis content de ce choix assez différenciateur.
    Il a été un des grands artisans du succès de Yates sur la Vuelta (et le presque succès sur le Giro). Je le vois très fort, et avec la capacité de faire de jolis résultats sur les T2.
    Où as-tu vu des garanties sur son rôle ? Au contraire, j'ai l'impression que chez Mitchelton, il n'aura pas forcément de quoi en faire plus. Pour sa course de reprise, il court avec .. Yates² et Chaves. Si ce dernier retrouve ses jambes, il n'aura pas la place et Mitchelton fera tout pour l'avoir en larbin, car ils structurent toujours comme cela leurs équipes GT (cf. Nieve, Kreuziger).

    Mike Teunissen (5.5 crédits)
    Profil super intéressant, régulier sur les classiques qui aura un rôle d'électron libre derrière WVA et qui a l'avantage d'avoir une belle pointe de vitesse. A voir ce que ça va donner dans la bonne dynamique de l'équipe Jumbo mais j'y crois.
    A voir si c'était mieux de prendre Taco Van der Hoorn, mais un a au moins l'expérience des grosses classiques.
    Cf. Stou. Peut-il faire des top 5 sur les pavés ? J'en doute, pour moi il peut faire du top 10 (comme l'an passé) car il est fort ; et scorer un peu sur des courses style BinckBank. Mais DylanG veut l'intégrer à son train, et si cela se passe comme tel, il perdra tout intérêt sur le reste de l'année.

    Niccolo Bonifazio (5 crédits)
    S'est un peu perdu dans sa carrière ces dernières années mais à ce prix-là c'est quand même une super occasion.
    S'il peut commencer à enquiller des ptites victoires à la Tropicale Amissa Bongo pour la confiance, je prends.
    Longtemps eu avant de faire rentrer WVA. En effet, capable de rétamer tout le monde sur des T6 et des C4. Mais pourquoi réussirait-il cette année, chez D.E., ce qu'il n'a jamais pu faire alors qu'on lui a donné les moyens depuis son carton néo-pro à MSR ?

    J'ai hésité :
    Tao Geoghegan: Encore dans mon équipe à 2h de la fin.. il est très fort mais ses chances de jouer sa carte sont vraiment trop incertaines..
    Comme celles de Sosa Smile C'est à la pédale qu'on saura qui sera quel étage de la fusée Bernal.

    Valentin Madouas : première saison impressionnante vraiment.. mais son profil est troublant. On sait pas trop jusqu'où ça peut aller.
    Comme toi. Et c'est pareil pour Cosnefroy. Les mecs sont forts, oui. Mais dans quel registre ? Sur quelles courses ? AG2R a ses leaders déjà en place..

    Jan Bakelants : longtemps dans l'équipe, puis j'me suis dit qu'il était déjà un peu âgé et que c'était trop risqué. Mais je ne serai pas étonné qu'il se rentabilise
    Je l'aurais envisagé plus sérieusement hors Sunweb. Mais là, avec leurs leaders déjà établis + Roche qui est arrivé dans le même registre, ça paraît en effet compliqué de comprendre où il peut cartonner. Par contre, on peut vite anticiper pourquoi il ne ferait que 80 points.

    Phil Bauhaus (4 crédits)
    Je l'avais l'année passée, il a eu très peu de résultats mais quand il les a eu c'était toujours clinquant.
    J'espère la régularité cette année. En tout cas Sieberg a dit qu'il avait les secrets pour le faire passer un cap.
    Pas un pari, mais une revanche à prendre.
    J'ai loupé son changement d'équipe, tiens. Bien vu, il était souvent barré chez Sunweb mais a montré qu'il pouvait gagner en WT. Cela dit, j'ai un peu peur de ces sprinteurs qui sont forts en janvier / février et assez inexistants par la suite.

    Bjorg Lambrecht (4 crédits)
    Quasiment toujours dans l'équipe.
    C'était clairement le plus fort des U23 sur les derniers championnats du monde U23, et il aura clairement sa carte à jouer chez Lotto cette année. Je l'ai pas dit jusque là mais ... MH !!
    C'est bien d'être fort U23, mais est-ce suffisant pour être compétitif en WT ? Il est minable en CLM ce qui bousille ses placettes sur T2, il n'a pas encore le coffre pour rivaliser en GT, il y a très peu de courses pour grimpeurs.. et le calendrier belge n'est pas favorable à son registre. Concrètement, où peut-il aller chercher du gros point, hormis éventuellement un Tour de Wallonie ? Futur grand talent, sans doute, mais pour moi Rivals-piège.

    Antwan Tolhoek (4 crédits)
    Sorti, rentré, sorti, puis rerentré dans l'équipe, le petit Antwan a montré des grosses capacités l'an dernier tout en larbinant, s'inscrivant ainsi dans la bonne dynamique des Jumbo.
    Monté dans la hiérarchie depuis, il devrait avoir plus d'occasion de jouer crânement sa chance.
    Quelle place a-t-il grimpé dans la hiérarchie ? Pour moi, il reste toujours Roglic, StevenK et Bennett devant lui. Qui viseront à la fois les PT et les GT (d'ailleurs, il sera dans le train Roglic sur le Giro). A la rigueur, il sera devant Gesink, mais bon Gesink..

    Jesper Hansen (3.5 crédits)
    Un mec à 3.5 qui finit dans le top 10 d'un T2 l'an dernier.. Et qui devient peut-être LE leader de Cofidis en montagne avec Herrada.
    Il arrive dans ses meilleures années pour jouer enfin sa chance. Potentielle breakout year.
    Choix intéressant, en effet. Mais Herrada fut un bide l'an dernier ; pour moi Hansen est un très bon coureur, mais c'est l'archétype du coureur 15-20e partout. Ce qui est rarement très rémunérateur.

    Objectif top 5 de la PPL cette année. Ca va être dur compte tenu du niveau global de vous tous mais on y croit.
    Nous avons fini assez proches l'un de l'autre l'an dernier, je pense qu'il en sera de même cette année ![/quote]
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par stou** le Mer 16 Jan - 0:18

    Du coup ça tombe ici. J'ai du mal avec l'argument de non prise lié au larbinage d'un porc gc contender.
    Je le comprends pour un sprinter.. Il va pp et se relever.
    Mais les GC contenders ? A part chez Sky, et encore seulement sur les GT, qui larbine puis se relève XXXXXXL dans les arrivées sommet ?
    Ben pas Latour. Qui se bat toujours comme un chien.
    Et pas Saucisse, qui va faire une Bernal-2018, on le voyait larbiner partout et puis... remember Catalogne, Bernal Henao au départ, ah ça on l'a vu le larbinage !!!
    Sur les 1 Day races, je me demande même si le second couteau n'est pas avantagé d'être coéquipier une brute. Pas de pancarte, tout ça... L'etixx philosophie quoi.
    Tout ça pour dire que Saucisse et Latour, j'entends bien les réserves sur eux mais pas en terme de larbining : pour saucisse, ce serait son calendrier fait de trop fortes courses. Latour, c'est son dos, est il suffisamment remis ?
    Sinon, argent, coffre, tout ça.
    spruch
    spruch
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : 3e PPL 2014, Vainqueur PPL 2015
    Messages : 12395

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par spruch le Mer 16 Jan - 0:45

    Latour oui, on sait qu'il s'arrache comme un taré pour n'importe quel accessit. La question est plus de savoir s'il pourra continuer sa progression.. et comment va son dos.
    Mais on a vu quand même l'an passé qu'AG2R n'a pas hésité à sacrifier le maillot blanc de Latour pour une pseudo tentative de Bardet sur le TDF. Dans l'hypothèse (folle) où Bardet continue de progresser et se retrouve leader de courses, tu penses pas que Latour n'aura aucune latitude ?

    Chez AG2R, on court de manière hyper frileuse et calculée. Il n'y aura pas de fantaisie (càd de bonnes surprises) pour Latour si Bardet est au niveau.

    Pour Sosa, mouais. Comme je le dis, l'an dernier Bernal profite qu'il y ait les 2 zozos sur les GT.. et RIEN autour. Ah si, MichalK qui score gras sur les PT en chattant. Et Poels qui se crashe comme une merde à Paris-Nice alors qu'il était chaud patate.
    Cette année, on a les deux mêmes .. qui auront des préparations différenciées. Pas de courses en commun = 2 fois plus de courses où Thomas / Froome seront là. Rajoute Bernal. MichalK. Poels. Voire même Moscon. Tous capables de gagner des PT. Par ailleurs, Sosa est bien moins bon rouleur que Bernal, et n'a pas montré les mêmes capacités d'endurance. Je ne doute pas qu'il saura s'adapter au WT, mais pas de quoi être une brutasse dès 2019 dans ce contexte.
    stou**
    stou**
    Réincarnation d'Eddy Merckx

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 21294

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par stou** le Mer 16 Jan - 0:48

    On croirait me lire l'an passé lorsque je ne comprenais le mass-plebiscite de Bernal Smile
    spruch
    spruch
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : 3e PPL 2014, Vainqueur PPL 2015
    Messages : 12395

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par spruch le Mer 16 Jan - 1:01

    stou** a écrit:On croirait me lire l'an passé lorsque je ne comprenais le mass-plebiscite de Bernal Smile
    Bien sûr.

    Sauf que, l'an dernier, Bernal :
    - est leader Sky au TDU
    - est coleader Sky au Colombia Oro y Paz (avec Henao, Henao quoi)
    - est coleader Sky en Catalogne
    - est larbin de G.MH en Romandie
    - va tout défoncer en Californie

    Et cette année, Sosa :
    - va en Colombie avec un plateau encore plus relevé, ainsi que .. Froome et Bernal
    - est annoncé sur le Giro, où Bernal jouera la gagne (et on connait la stratégie Sky)

    S'il va en Romandie, au-delà du parcours moyennement taillé pour lui (coucou les CLM), dur de l'imaginer à 100% s'il doit enquiller le Giro derrière (ou alors c'est juste bon à le cramer).
    Sa chance serait de pouvoir courir Catalogne / TPB .. ou le Tour of Alps. Mais de tout ce que j'ai pu lire à son sujet, ses ambitions sont d'accompagner Bernal. Bernal, l'an dernier, parlait déjà de participer à un GT et de pouvoir jouer sa carte sur des PT. Je trouve qu'ils ne sont pas au même niveau de maturité, et surtout que là où Bernal a profité d'un contexte favorable (soucis juridiques de Froome + G.MH le malchanceux + Poels encore par terre) et a parfaitement rentabilisé tout ce qu'on lui a laissé.. bah Sosa, lui, n'a pas la même fenêtre du tout.
    Je serais extrêmement surpris que Sosa, hors concours de circonstances, ne dépasse les 300-350 points en fin de saison (ce qui serait déjà bien, j'en conviens).
    fan de JMA
    fan de JMA
    Vainqueur du Tour d'Italie

    Palmarès Rivals : 32ème en 2012 (5ème du PPM) et 65ème en 2013 (7ème du PPM)
    Messages : 9111

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par fan de JMA le Mer 16 Jan - 12:30

    Latour va trop avoir le sens de l'effort pour Bardet donc bof

    Il y en a qui déconnent avec JohnD

    j'ai peur que Moschetti ne soit rien cette année même s'il a battu un Viviani en Hongrie.

    avatar
    jimy
    Vainqueur du Tour de Californie

    Palmarès Rivals : Walou
    Messages : 794

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par jimy le Mer 16 Jan - 12:45

    spruch a écrit:

    Jack Haig (5.5 crédits)
    A prolongé chez Mitchelton-Scott, avec la garantie d'avoir davantage de tickets de shoot, je suis content de ce choix assez différenciateur.
    Il a été un des grands artisans du succès de Yates sur la Vuelta (et le presque succès sur le Giro). Je le vois très fort, et avec la capacité de faire de jolis résultats sur les T2.
    Où as-tu vu des garanties sur son rôle ? Au contraire, j'ai l'impression que chez Mitchelton, il n'aura pas forcément de quoi en faire plus. Pour sa course de reprise, il court avec .. Yates² et Chaves. Si ce dernier retrouve ses jambes, il n'aura pas la place et Mitchelton fera tout pour l'avoir en larbin, car ils structurent toujours comme cela leurs équipes GT (cf. Nieve, Kreuziger).
    Dans cet article http://www.cyclismactu.net/news-route-jack-haig-avec-mitchelton-scott-deux-ans-de-plus-77384.html, il dit qu'il aura plus de responsabilités sur les T2 et je pense qu'il y aura de la place vu que Simon Yates axera sa prépa sur le Giro et que Chaves semble un peu perdu pour la science.
    Je peux pas te contredire sur le fait que Mitchelton est assez stricte dans sa hiérarchie, mais je pense que quand tu prolonges dans une équipe c'est quelque chose que tu contractualises aussi le fait d'avoir plus de leadership..

    spruch a écrit:
    Mike Teunissen (5.5 crédits)
    Profil super intéressant, régulier sur les classiques qui aura un rôle d'électron libre derrière WVA et qui a l'avantage d'avoir une belle pointe de vitesse. A voir ce que ça va donner dans la bonne dynamique de l'équipe Jumbo mais j'y crois.
    A voir si c'était mieux de prendre Taco Van der Hoorn, mais un a au moins l'expérience des grosses classiques.
    Cf. Stou. Peut-il faire des top 5 sur les pavés ? J'en doute, pour moi il peut faire du top 10 (comme l'an passé) car il est fort ; et scorer un peu sur des courses style BinckBank. Mais DylanG veut l'intégrer à son train, et si cela se passe comme tel, il perdra tout intérêt sur le reste de l'année.
    Il fait 2 sur A travers les flandres, où le plateau était pas dégueu déjà.. Et même s'il continue de faire du top 10, il peut vite être rentable.
    Après c'est pas encore sûr qu'il fasse parti du train, ça va se jouer avec Roosen. Mais c'est vrai que ça m'arrangerai pas s'il y participe.

    spruch a écrit:
    Niccolo Bonifazio (5 crédits)
    S'est un peu perdu dans sa carrière ces dernières années mais à ce prix-là c'est quand même une super occasion.
    S'il peut commencer à enquiller des ptites victoires à la Tropicale Amissa Bongo pour la confiance, je prends.
    Longtemps eu avant de faire rentrer WVA. En effet, capable de rétamer tout le monde sur des T6 et des C4. Mais pourquoi réussirait-il cette année, chez D.E., ce qu'il n'a jamais pu faire alors qu'on lui a donné les moyens depuis son carton néo-pro à MSR ?
    Parce que c'est pas la même de perfer sur un calendrier WT que sur de la SSR. Demain tu mets Timothy Dupont chez Bahrain, ça fait la même.

    spruch a écrit:
    Bjorg Lambrecht (4 crédits)
    Quasiment toujours dans l'équipe.
    C'était clairement le plus fort des U23 sur les derniers championnats du monde U23, et il aura clairement sa carte à jouer chez Lotto cette année. Je l'ai pas dit jusque là mais ... MH !!
    C'est bien d'être fort U23, mais est-ce suffisant pour être compétitif en WT ? Il est minable en CLM ce qui bousille ses placettes sur T2, il n'a pas encore le coffre pour rivaliser en GT, il y a très peu de courses pour grimpeurs.. et le calendrier belge n'est pas favorable à son registre. Concrètement, où peut-il aller chercher du gros point, hormis éventuellement un Tour de Wallonie ? Futur grand talent, sans doute, mais pour moi Rivals-piège.
    Après une première saison en WT, 1 GT dans les pattes, il l'a pris la caisse, je m'inquiète pas perso. Il a fait déjà des résultats très convaincants pour un néo-pro.

    spruch a écrit:
    Antwan Tolhoek (4 crédits)
    Sorti, rentré, sorti, puis rerentré dans l'équipe, le petit Antwan a montré des grosses capacités l'an dernier tout en larbinant, s'inscrivant ainsi dans la bonne dynamique des Jumbo.
    Monté dans la hiérarchie depuis, il devrait avoir plus d'occasion de jouer crânement sa chance.
    Quelle place a-t-il grimpé dans la hiérarchie ? Pour moi, il reste toujours Roglic, StevenK et Bennett devant lui. Qui viseront à la fois les PT et les GT (d'ailleurs, il sera dans le train Roglic sur le Giro). A la rigueur, il sera devant Gesink, mais bon Gesink..
    Héhé tu m'as bien refroidi.

    spruch a écrit:
    Jesper Hansen (3.5 crédits)
    Un mec à 3.5 qui finit dans le top 10 d'un T2 l'an dernier.. Et qui devient peut-être LE leader de Cofidis en montagne avec Herrada.
    Il arrive dans ses meilleures années pour jouer enfin sa chance. Potentielle breakout year.
    Choix intéressant, en effet. Mais Herrada fut un bide l'an dernier ; pour moi Hansen est un très bon coureur, mais c'est l'archétype du coureur 15-20e partout. Ce qui est rarement très rémunérateur.
    Herrada c'était pas un bide complet, à 33 de renta à 7 crédits. Hansen est à 3.5, le risque est bien moindre. Il est aussi bon si ce n'est meilleur grimpeur que Herrada, mais a zéro sprint.. On verra ce que ça donne.


    Sur Sosa, j'entends complètement qu'il n'ait a priori pas la même fenêtre de tir que Bernal en 2018 mais pour moi on est juste en face d'un mégacrack, et ce genre de coureurs explosent toujours la hiérarchie. On a pu le vérifier sur les dernières années de Rivals.
    Et puis je me dis que s'il a refusé Trek alors que c'était presque fait et qu'il avait un quasi-leadership chez eux, c'est pas pour faire exclusivement du Bernalarbinage en 2019.
    Artza
    Artza
    Vainqueur du Tour de Californie

    Palmarès Rivals : ND
    Messages : 760

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par Artza le Mer 16 Jan - 13:30

    Haig je l'aime bien, mais à chaque fois qu'il a eu quelques libertés il a été décevant...

    Teunissen, n'écoutes pas spruch, cela reste un beau pari bounce

    Tolhoek, malheureusement un peu limité à ses seules capacités de grimpeur, et difficile de le voir exploser dans la hierarchie Jumbo...

    Hansen je n'y avais pas du tout pensé scratch Il a vraiment progressé en CG ?
    fanch
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1363

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par fanch le Mer 16 Jan - 14:41

    Roglic est le coureur parfait pour vibrer avec lui. C'est l'anti Richie. Il sait faire beaucoup de choses et score proprement. Mais j'ai peur pour lui qu'il nous fasse une saison à la Dumoulin 2018: grosse performance physique, belle saison sportive et moins de 800 points à la sortie.

    Comme le dit Spruch, Colbrelli c'est solide sans plus.

    Latour prends garde de te laisser abattre! Abattre par ton mal de dos et ta prépa délicate. Sinon le programme copier-coller 2018 est vendeur. Il peut être plus fort et donc rentabiliser easy. Mais le risque du dos...

    Comme dit ailleurs, Haig est évidemment très costaud mais est trop bas dans la hiérarchie.

    Bonifazio est chez DE. Voilà.

    Bauhaus à ce prix ça se tente tous les jours.

    Tolhoek est sympa à suivre mais à rivals ça ne paye pas. Et puis la hiérarchie se dessine assez clairement chez Jumbo.

    J'ai un gros doute sur la capacité de Hansen à être leader.
    spruch
    spruch
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : 3e PPL 2014, Vainqueur PPL 2015
    Messages : 12395

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par spruch le Mer 16 Jan - 14:55

    jimy a écrit:
    spruch a écrit:

    Jack Haig (5.5 crédits)
    A prolongé chez Mitchelton-Scott, avec la garantie d'avoir davantage de tickets de shoot, je suis content de ce choix assez différenciateur.
    Il a été un des grands artisans du succès de Yates sur la Vuelta (et le presque succès sur le Giro). Je le vois très fort, et avec la capacité de faire de jolis résultats sur les T2.
    Où as-tu vu des garanties sur son rôle ? Au contraire, j'ai l'impression que chez Mitchelton, il n'aura pas forcément de quoi en faire plus. Pour sa course de reprise, il court avec .. Yates² et Chaves. Si ce dernier retrouve ses jambes, il n'aura pas la place et Mitchelton fera tout pour l'avoir en larbin, car ils structurent toujours comme cela leurs équipes GT (cf. Nieve, Kreuziger).
    Dans cet article http://www.cyclismactu.net/news-route-jack-haig-avec-mitchelton-scott-deux-ans-de-plus-77384.html, il dit qu'il aura plus de responsabilités sur les T2 et je pense qu'il y aura de la place vu que Simon Yates axera sa prépa sur le Giro et que Chaves semble un peu perdu pour la science.
    Je peux pas te contredire sur le fait que Mitchelton est assez stricte dans sa hiérarchie, mais je pense que quand tu prolonges dans une équipe c'est quelque chose que tu contractualises aussi le fait d'avoir plus de leadership..
    Sans doute. Ce serait sans doute bien inspiré de la part de Mitchelton de lui filer plus de responsabilités, car il a souvent montré qu'il était très fort. A voir en tant que leader, comme l'a suggéré Artza, en effet.
    Si tel est le cas, ce sera très probablement un excellent choix.

    jimy a écrit:
    spruch a écrit:
    Mike Teunissen (5.5 crédits)
    Profil super intéressant, régulier sur les classiques qui aura un rôle d'électron libre derrière WVA et qui a l'avantage d'avoir une belle pointe de vitesse. A voir ce que ça va donner dans la bonne dynamique de l'équipe Jumbo mais j'y crois.
    A voir si c'était mieux de prendre Taco Van der Hoorn, mais un a au moins l'expérience des grosses classiques.
    Cf. Stou. Peut-il faire des top 5 sur les pavés ? J'en doute, pour moi il peut faire du top 10 (comme l'an passé) car il est fort ; et scorer un peu sur des courses style BinckBank. Mais DylanG veut l'intégrer à son train, et si cela se passe comme tel, il perdra tout intérêt sur le reste de l'année.
    Il fait 2 sur A travers les flandres, où le plateau était pas dégueu déjà.. Et même s'il continue de faire du top 10, il peut vite être rentable.
    Après c'est pas encore sûr qu'il fasse parti du train, ça va se jouer avec Roosen. Mais c'est vrai que ça m'arrangerai pas s'il y participe.
    De ce que j'ai lu sur les sites néerlandais, l'idée serait un duo Teunissen / Roosen dans l'approche du sprint. Cela dit, je suis d'accord, s'il est au niveau sur les Flandriennes il pourrait être à peu près rentable déjà fin avril.


    jimy a écrit:
    spruch a écrit:
    Niccolo Bonifazio (5 crédits)
    S'est un peu perdu dans sa carrière ces dernières années mais à ce prix-là c'est quand même une super occasion.
    S'il peut commencer à enquiller des ptites victoires à la Tropicale Amissa Bongo pour la confiance, je prends.
    Longtemps eu avant de faire rentrer WVA. En effet, capable de rétamer tout le monde sur des T6 et des C4. Mais pourquoi réussirait-il cette année, chez D.E., ce qu'il n'a jamais pu faire alors qu'on lui a donné les moyens depuis son carton néo-pro à MSR ?
    Parce que c'est pas la même de perfer sur un calendrier WT que sur de la SSR. Demain tu mets Timothy Dupont chez Bahrain, ça fait la même.
    Bonifazio, c'est :
    - 2016 : 65 jours de course dont 35 jours WT et 30 en .HC ou .1
    - 2017 : 58 jours de course dont 44 jours WT (comprenant le TDU, Abu Dhabi et Guangxi) et 14 jours en .HC ou .1
    - 2018 : 66 jours de course dont 43 jours WT et 23 jours en .HC ou .1

    Il est donc loin de n'avoir fait que du WT.
    Et ça a donné.. 192 / 133 / 148 points.

    Je l'ai coché très rapidement moi aussi, et en creusant davantage, j'ai quand même eu très vite peur du bide. Soit il ne court que de la SSR et y fait une razzia (mais c'est rare de taper 300 points sur de la SSR), soit il fait un panache de courses (n'oublions pas que D.E. intègre le WT en 2020 et à ce titre postule un max en WT, ayant entre autres demandé sa WC pour le Giro) et dans ce cas, je crains qu'il ne soit dans la même config que les années précédentes.
    Pour moi, il est capable de faire des perfs en WT (cf. son Giro 2018 convaincant). Le souci est surtout qu'il disparaît très régulièrement tous les ans, sans que l'on sache trop pourquoi (il prend le départ des courses mais n'est juste pas au niveau).

    jimy a écrit:
    spruch a écrit:
    Bjorg Lambrecht (4 crédits)
    Quasiment toujours dans l'équipe.
    C'était clairement le plus fort des U23 sur les derniers championnats du monde U23, et il aura clairement sa carte à jouer chez Lotto cette année. Je l'ai pas dit jusque là mais ... MH !!
    C'est bien d'être fort U23, mais est-ce suffisant pour être compétitif en WT ? Il est minable en CLM ce qui bousille ses placettes sur T2, il n'a pas encore le coffre pour rivaliser en GT, il y a très peu de courses pour grimpeurs.. et le calendrier belge n'est pas favorable à son registre. Concrètement, où peut-il aller chercher du gros point, hormis éventuellement un Tour de Wallonie ? Futur grand talent, sans doute, mais pour moi Rivals-piège.
    Après une première saison en WT, 1 GT dans les pattes, il l'a pris la caisse, je m'inquiète pas perso. Il a fait déjà des résultats très convaincants pour un néo-pro.
    Je pense aussi qu'il va progresser, mais concrètement, sur quel type de courses tu le vois faire un gros bond en avant pour aller chercher les 100 points qui lui manquent par rapport à 2018 (sachant qu'il a cartonné sur le rémunérateur Tour des Fjords l'an passé) ? Je n'ai pas réussi à répondre à cette question, d'où le fait que j'aie fini par le sortir. Gaudu, dans un registre plutôt similaire, était censé être hyper fort cette année (et encore, il avait montré plus de choses en 2017 que Lambrecht l'an passé). On a vu que finalement.. on était loin du compte en Rivals-points.

    jimy a écrit:
    spruch a écrit:
    Jesper Hansen (3.5 crédits)
    Un mec à 3.5 qui finit dans le top 10 d'un T2 l'an dernier.. Et qui devient peut-être LE leader de Cofidis en montagne avec Herrada.
    Il arrive dans ses meilleures années pour jouer enfin sa chance. Potentielle breakout year.
    Choix intéressant, en effet. Mais Herrada fut un bide l'an dernier ; pour moi Hansen est un très bon coureur, mais c'est l'archétype du coureur 15-20e partout. Ce qui est rarement très rémunérateur.
    Herrada c'était pas un bide complet, à 33 de renta à 7 crédits. Hansen est à 3.5, le risque est bien moindre. Il est aussi bon si ce n'est meilleur grimpeur que Herrada, mais a zéro sprint.. On verra ce que ça donne.
    Herrada n'était pas un bide, mais profite d'un super de saison (84 points à mi-février) pour faire une grosse partie du boulot. Pourtant, on pouvait s'attendre à ce qu'il en montre bien plus que ce qu'il faisait en tant que coéquipier chez Movistar, et finalement non.
    Pour moi, l'incertitude est surtout là pour Hansen : rouler fort en tête de peloton ou accompagner ses leaders jusqu'à être dans les 20 derniers, oui. Mais prendre des responsabilités de leader ? pas évident. Après, comme tu le dis, c'est 3.5 crédits donc pas très important.

    jimy a écrit:Sur Sosa, j'entends complètement qu'il n'ait a priori pas la même fenêtre de tir que Bernal en 2018 mais pour moi on est juste en face d'un mégacrack, et ce genre de coureurs explosent toujours la hiérarchie. On a pu le vérifier sur les dernières années de Rivals.
    Et puis je me dis que s'il a refusé Trek alors que c'était presque fait et qu'il avait un quasi-leadership chez eux, c'est pas pour faire exclusivement du Bernalarbinage en 2019.
    On a vu beaucoup de "futurs mégracracks" qui devaient tout exploser, et finalement n'ont explosé qu'eux-mêmes Smile Surtout avec les nombreuses pépites colombiennes, d'ailleurs.
    Je vois un coureur extrêmement talentueux mais moins abouti que le Bernal 2017, qui lui avait prouvé une capacité solide sur tous les terrains, y compris accompagner les meilleurs dans le final en Lombardie. Sosa, on l'a vu dans un seul registre, et il n'a pas une fenêtre de tir aussi ouverte que Bernal l'an passé.

    Contenu sponsorisé

    Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet Empty Re: Jimy Team 2019 : parce que c'est notre projet

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Oct - 2:30